PRESTATIONS

DSCN8988

plateau TV – photo: F.Ramos -2004

Animateur- commentateur
Avoir un micro dans les mains est une immense responsabilité. Car à l’autre bout ce sont des auditeurs qui sont la plupart du temps attentifs : « savoir se faire écouter plutôt qu’entendre » pourrait être une devise qui suit Vincent Balard dans ses missions. La clarté de ses propos, une voix agréable qui peut d’une douceur se transformer en voix chaude et rythmé au gré des commentaires et de leurs environnements,

Quel que soit l’ Evénement : un village de toiles, les stands d’un Salon, des commentaires à connotation sportifs

Depuis son tout premier micro en 1981 lorsque F.Mitterand, président de la République française, disait oui à la liberté des fréquences radiophoniques sur la bande FM… Vincent au fur et à mesure de ces années a affuté son expérience d’animateur sur radios associatives, puis radios musicales nationales et enfin la prestigieuse famille de Radiofrance et son réseau « France Bleu ». Outre  l’Antenne, la participation de ces radios sur le terrain de l’Evénementiel, là aussi, a permis à Vincent de construire son univers d’animateur – commentateur – maître de cérémonies.

A noter que de 1996 à 2003, lors de ses missions sur le Tour de France cycliste, Vincent croise le chemin de Daniel Mangeas, animateur-présentateur du Tour, « ..il m’a appris les ficelles de ce métier d’animateur événementiel, c’est clairement mon mentor… »

Vincent à l’art et la manière…

vincent balard

photo: JC Marmara / Le Figaro 2011


Protocoles divers
Cérémonies exigeantes, strictes ou décontractées, Vincent Balard connait son métier pour avoir introduit sur scène, depuis le milieu des années 80, des politiques, ministres et secrétaires d’Etat, acteurs du schowbizz et autres sportifs.

Son expérience rassure les organisateurs et les libèrent de cette lourde charge de présenter des cérémonies. Vincent conseille et propose les protocoles et ne sera jamais au-devant de la scène.

« Toutes mes interviews se font toujours avec des micros indépendants et ce depuis le début de ma carrière, l’animateur toujours en retrait permettant ainsi une totale autonomie à l’interlocuteur vis-à-vis des photographes et autres cameras, par exemple ; jamais un micro pour deux, sauf cas de force majeure… »


Meneur de Débats
Le Baba du métier d’animateur. Avoir un rythme, toujours du rythme. Toujours rebondir avec une question. Savoir anticiper. Et bien sur, en fonction des rendez-vous, rendre à l’aise, rassurer les invités pour permettre une décontraction que le public ressentira et appréciera à sa juste valeur.